Chaque classe est divisée en comptes principaux numérotés de 0 à 9 à l’intérieur de ladite classe. Ces nécessités, déjà pressantes le sont d’autant plus que le commerçant, le banquier, l’abbaye, l’armateur ont plusieurs succursales ou établissements géographiquement distincts. Marchandises en stock………………………………………..100 000 ? c o m  Page 114, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 Présentation de l’actif immobilisé Bilan au 31/12/1996 ACTIF BRUT Amort/prov Net ACTIF IMMOBILSE 4 500 000 714 500 3 785 500 Immobilisation en non-valeurs Immobilisation incorporelles 1 500 000 1 500 000   Fonds commercial 1500 000 1 500 000 Immobilisation corporelles  3 000 000 714 500 2 285 500   Terrains  1 500 000 1 500 000   construction 800 000 200 000 600 000   installation technique matériel et outillage 230 000 102 500 127 500   matériel de transport 300 000 300 000   mobilier de bureau 60 000 29 500 30 500   matériel informatique 110 000 82 500 27 500 immobilisation financiè res écarts de conversion actifsEXERCICES DE REVISIONS EXERCICE N° 72 (d’après un sujet d’examen) Partie n° 1 La société NAJI effectue les opérations suivantes :    le 02/01/2001 la société NAJI achète à crédit au fournisseur BACHIR des matières premières Facture n° 5 montant brut 8 000 DH H.T remise 5% TVA 20%   le 04/01/2001 la société NAJI vend des produits a crédit au client JAMAL facture n° 15 montant 35 700 TTC TVA 20%   le 08/01/2001 JAMAL règle sa dette comme suit :   il remet à NAJI le cheque n°701 de 5 700 DH le même jour NAJI remet ce cheque a l’encaissement   il endosse a l’ordre a l’ordre de NAJI une lettre de change LC N° 100 échéance fin janvier 2001 tirée sur SAMIR 10 000 DH   il accepte la lettre de change LC N° 200 échéance 15/04/2001 tirée par NAJI pour solde restant    le 10/01/2001 NAJI reçoit l’avis de crédit relatif a l’encaissement du cheque n°701    le 20/01/2001 NAJI endosse a l’ordre de BACHIR le billet a ordre BO n°20existant en portefeuille souscrit par KARIM 9 120 DH   le 30/01/2001 NAJI remet a la banque :   pour encaissement la LC n° 100   pour négociation la LC n° 200   le 01/02/2001 NAJI reçoit de la banque :   l’avis de crédit relatif a l’encaissement de LC n° 100 (commission 20 DH TVA 7%)    le bordereau d’escompte relatif a la négociation de la LC n°200 comportant les informations suivantes : taux d’escompte 12% commission 20 DH TVA 7% Travail à faire  1)  déterminer le montant des agios et celui du net figurant sur le bordereau d’escompte  2)  enregistrer au journal de la société NAJI l’e nsemble des opérations ci-dessous y compris celle du 15/04/2001 (la banque ayant encaissé la LC n° 200) K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . Définitions. Téléchargez ce document intitulé Cours et Exercices Corrigés en comptabilité générale et améliorez votre compétence dans Comptabilité générale. Comptabilité générale et gestion des entreprises : études de cas résolus. Comptabilité Générale & gestion. Si vous êtes fan de lecture depuis des années, découvrez sans plus tarder toutes nos offres et nos bonnes affaires exceptionnelles pour l'acquisition d'un produit Comptabilité Générale - Gestion Des Entreprises. - Les livres et documents dont la tenue est obligatoires : livre-journal, grand-livre, balance générale des comptes, livre d’inventaire. La consignation chez le fournisseur ECRITURE TYPE  date K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . Au crédit d’un compte de charges à payer (compte de bilan) rattaché aux compte de tiers concernés par la dette et dont les principaux sont : ? Tome . Matériel de transport  120 000 x t x 8/12                                                  =  16 000 80 000 t                                                                  =  16 000 K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . Durant ce cours l’étudiant va étudier les différents types de comptabilisation des emballages sous ses différentes formes. L’entrée en portefeuille des effets à recevoir  ? 47 250 Matériel de transport 1 70 000 ? L'objet du cours de comptabilité d'entreprise de l'Ecole des Mines, dans ses deux composantes comptabilité générale et comptabilité analytique, est de permettre à de futurs ingénieurs de dialo-guer efficacement avec les financiers, les comptables et les contrôleurs de gestion avec lesquels ils auront très probablement à être en relation à un moment ou à un autre, même lorsque leur orientation … 18,203 people like this. On dit le compte est soldé  3 PRINCIPE DE LA PARTIE DOUBLE   Toute opération commerciale donne lieu a un enregistrement dans des comptes en distinguant pour chacune son point de départ (Ressources) de son point d’arrivée (Emploi) il s’agit de la base logique du raisonnement comptable  Dans tous les cas la Ressource est égale a l’Emploi pour chaque flux il en  résulte que pour chaque opération  DEBIT=CREDIT Et pour un ensemble d’opérations : TOTAL DEBIT=TOTAL CREDIT C’est le principe de la partie double. Escompte                                        78 ? Page Transparency See More. Cependant le fournisseur accepte d’avancer les fonds à son client et lui remet un chèque bancaire d’un montant équivalent à celui de la traite Le fournisseur tire sur son client une nouvelle lettre de change n°81 au 30/11/N du principal majoré des intérêts de retard calculés au taux de 16% l’an du timbre fiscal de 20 DH des frais divers de 42 DH Travail à faire  Enregistrer ces opérations dans le journal du fournisseur B Enregistrer ces opérations dans le journal du client A K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . Coûts indirects : intervenant dans la production de plusieurs biens ou services 3. Des fonds déposés en banque ………………………………………………100 000 ? On distingue généralement une comptabilité générale, dite aussi financière qui est la seule application développée dans le présent manuel et dont l’effort d’adaptation aux besoins sans cesse modifiés, renouvelés et accrus de la gestion a crée un noyau de connaissances de plus en plus large et ses subdivisions qui sont réparties en trois branches notamment : - la comptabilité de gestion ; - la comptabilité des sociétés ; - la comptabilité spéciale. Education. 10 DCG 9 Introduction à la comptabilité - Cas … Au crédit du compte de produits à recevoir dont les principaux sont les suivants  ? Ce livre a une bonne réponse du lecteur, il a la cote 3.5 des lecteurs 501. Matériel de transport 2 ? - L’organisation de la tenue de la comptabilité et la présentation des informations financières. Créance sur clients……………………………………………..80 000 ? Emprunt bancaire a plus d’un an …………………………210 000 ? Cours de Comptabilité & Management Conseil en Gestion Management. Les comptes de bilan : ? c o m  Page 53, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 20/10 3421 Clients  48 000 5141 Banque  48 000 Avance fonds à A traite n°77 20/10 3421 Clients  702 7381 Revenus des autres créances 640 financières 20 616 Impôts et taxes 42 618 Autres charges d’exploitation Intérêts timbre et frais clients A 20/10 3425 Clients-effets à recevoir 48 702 3421 Clients  48 702 Traite n°81 sur A Date   Chez le client A 20/10 5141 Banque  48 000 4411 Fournisseurs 48 000 B son avance sur traite n°77 20/10 4411 Fournisseurs 48 000 6311 Intérêts des emprunts et dettes 640 6167 Impôts taxes et droits assimilés 20 618 Autres charges d’exploitation 42 4415 Fournisseurs-effets à payer 48 702 A sa traite n°81 au 30/11 Date SOLUTION EXERCICE N°18 15/10 Aucune écriture comptable LOUNJA doit attendre le bordereau   d’escompte 17/10 K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . c o m  Page 35, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 AHMED                                 19 juillet N    AHMED                                          10 juillet N                                            à YAHYA   à YAHYA avoir n°17 avoir n°16 rabais 10% sur retour de marchandises                                700  facture n°10                                    294,50 TVA 20%                                                    140 TVA 20%                                        58 ,90 Net à déduire                                               840 Net à déduire                                  353,40 K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . 1. Une erreur souvent commise  consiste à calcule r la provision 60% sur 6 000 Or la provision doit être calculée sur le montant HORS TAXES soit 5 000  ? 47 500 ? Ils peuvent être classés selon les multiples critères qui sont les performances économiques, la nature juridique et l’activité économique. ..... 2 Chapitre 3. Fonds déposés à la banque ……………………………… 19 400 ? Elle a aussi, et de plus en plus, à remplir une mission économique d’aide à la gestion interne et d’information externe. c o m  Page 4, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 Description des biens vendus  … …. c o m  Page 67, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 D 4487 C   D 5141 C Dettes rattachés aux autres créanciers Banque SC 79 800  79 800 750 000  15 000 36 000  30 000 400 000 25 000 10 000 15 000 110 400 73 000 11 100 47 500 786 000  736 500 SD 49 500 D 5161  C   Caisse 15  000  2 380                    8 400 23 400 2 380 SD 21 050 D 6121 C   D 6123 C Achats de matières premières Achats d’emballages 92 000  SD 92 000 6 000  SD 6 000 D 6125 C D 6131 C Achats non stockés de matières Locations et charges locatives 800  SD 800 3 700  SD 3 700 D 6145 C D 7121 C Frais postaux Ventes de produits finis 1 270  SD 1 270 SC 57 000  57 000 K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . Le simple but de compter s’infléchit : on veut analyser, Enfin dans une période plus moderne, le système trop descriptif, trop concret, à tendance à devenir modèle et la comptabilité devenue ambitieuse s’essaie à donner une image globale d’elle-même : on veut communiquer. Abréviations. Annonces publicitaires            10 000 …………..                             ……. Forgot account? c o m  Page 15, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 Cas très rare dans la pratique  ? Pour recueillir ces informations, la comptabilité doit  effectuer trois catégories des travaux : - saisir les opérations que l’entreprise réalise ; - enregistrer ces opérations ; - traiter les données enregistrées de façon à obtenir les informations dont la gestion des entreprises a besoin. c o m  Page 78, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 SOLUTION EXERCICE N ° 31   Enregistrement des opérations  10/4/97 2397 Avances et acomptes versés sur 24 000 commandes d’immobilisations corporelles 5141 Banque  24 000 Chèque n°… 01/5/97 2332 Matériel et outillage 270 000 3455 Etat T.V.A récupérable sur les 54 000 immobilisations  2397 Avances et acomptes versés sur 24 000 commandes d’immobilisations corporelles 4481 Dettes sur acquisition 300 000 d’immobilisations  Facture n°    Tableau d’amortissement dégressif : Calcul du taux d’amortissement : 100  x  2 = 40% 5 Années  Base Amortissement Amortissements Valeur nette d’amortissement cumulés d’amortissements  1997 (8mois) 270 000 72 000 72 000 198 000 1998 198 000 79 200 151 200 118 800 1999 118 000 47 520 198 720 71 280 2000 71 280 30 548,52 229 268,52 40 731,48 2001 71 280 30 548,52 259 817,04 10 182,96 2002 (4 mois) 71 280 10 182,96 270 000 0 Ecriture correspondante a la dotation : 31/12/97 6193 D.E.A des installations techniques 72 000 du matériel et outillage 2833 Amortissement du matériel et 72 000 outillage Dotation de l’exercice SOLUTION EXERCICE N°32   Calcul de la base d’amortissement                     82 800     = 69 000 K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . La comptabilité générale est considéré comme un instrument de gestion dans les … Traite n°… K a m a l f e s 1 @ h o t m a i l . TERMINOLOGIE. L’effet impayé peut avoir été présenté par un établissement financier lors d’une remise à l’encaissement ou à l’escompte  LES REGLEMENTS 1 LES REGLEMENTS EN ESPECES  Les règlements en espèces sont au crédit du compte 516 caisses   Le compte caisse ne peut jamais présenter un solde créditeur  2 LES REGLEMENTS EFFECTUES PAR LA BANQUE   Les règlements bancaire sont portés au crédit du compte 5141 banqueLe compte banque peut présenter un solde créditeur (découvert)   Cas des remises de chèques en banque   Lors de la réception d’un chèque d’un client l’enregistre ment comptable de cette opération s’effectue en 3 étapes  ? c o m  Page 47, 2 janvier COMPTABILITE DE L'EN TREPRISE  2011 Le   2/4 la société BARAKA vend des marchandises pour 3 560 DH H.T (TVA 20%) à son client RACHID contre lettre de change n°93 au 30/4 Le 5/4 elle règle sa dette vis-à-vis de son fournisseur CHEMS soit 8 420 DH de la manière suivante    Endossement à son ordre de l’effet n°23    Règlement du solde par chèque bancaire   Le  7/4 elle reçoit la facture de marchandises du fournisseur BOUCHIB d’un montant de 6 000 DH H.T (TVA 20%)             Elle signe la lettre de change n°241 joint à la facture au 30/5  Le 15/4 elle paie par chèque postal l’effet n°44 Le 15/4 elle encaisse l’effet n°13 Le 17/4 sa banque l’avise du paiement de l’effet n° 17 Le 20/4 elle remet à l’escompte chez sa banque la traite n°91 Le 22/4 la banque lui envoie le bordereau d’escompte suivant :  Escompte                                65,10 DH  Commissions                          22,32 DH  TVA                                         1,56 DH             Total à déduire      88,98 Nominal                              5 580 DH       Net                                                           5 491,02 DH  Le 26/4 elle remet à l’encaissement les effets n° 194 et 91 Le 2/5 sa banque l’avise qu’elle débite son compte du montant des effets n° 54 et 241 Le 3/5 elle reçoit un avis de crédit concernant sa remise du 26/4 commissions 32,45 DH TVA 6,49  TRAVAIL A FAIRE  Enregistrer ces opérations dans le journal de la société BARAKA   EXERCICE N° 16 Le 13/9 la société TAOUS avise son fournisseur MECHTA qu’elle ne pourra faire face à l’échéance de la lettre de change n° 14 au 25 septembre prochain la valeur nominale est de 4 100 DH Le 15/9 la société TAOUS demande une lettre de change n° 17 au 25 octobre le fournisseur M ECHTA accepte et annule l’effet n°14 et tire sur la société TAOUS une lettre de change n°17 au 25 octobre du principal augmenté des  intérêts de retard calculés à 15% l’an et d’un timbre fiscal de 20 DH  Travail à faire  »  Passer les écritures au journal de  la société TAOUS »  Passer les écritures au journal du fournisseur MECHTA EXERCICE N°17  De Le / le client A demande à son fournisseur B de reporter l’échéance de la lettre de change n° 77 de 48 000 DH tirée sur lui le 01/08/N à échéance au 31/10/N  La situation financière du client A ne lui permet pas de régler le nominal de l’effet en question il souhaite payer le 30/11/N  Le fournisseur B est dans l’impossibilité de reporter l’échéance et l’effet n°77 a été remis a l’escompte.